Cette semaine, nous allons parler des fins de partie dans Overwatch, pour conclure la série de publications éducatives inter-franchises que nous avions inaugurée avec la semaine des débuts de partie et poursuivie avec la semaine du milieu de partie. Cette fois-ci, nous allons nous concentrer sur les phases finales de chaque carte ou match, des moments cruciaux qui déterminent souvent la victoire ou la défaite. Après avoir expliqué le C9, étudié les statistiques des prolongations et analysé un combat d’équipe final, nous allons voir quelques astuces pour terminer les cartes Escorte.

Tout va bien. Il reste cinq minutes à jouer et votre équipe assure en attaque, avec des « Picks » cruciaux au début des combats et de grosses ultis bien synchronisées. Il est temps de porter le coup final et de conclure cette carte… mais on vous en empêche encore et encore, et un instant plus tard, la musique des prolongations se déclenche et vous vous demandez bien comment ça a pu arriver.

Fins de partie : combat d’équipe final

Analysons le combat d’équipe final entre la Corée du Sud et le Royaume-Uni lors de la Coupe du monde d’Overwatch.

Terminer les cartes Escorte peut s’avérer fastidieux. Bien qu’on puisse se dire que la chose à faire est de protéger le convoi à tout prix, il peut être intéressant de s’inspirer des approches stratégiques et tactiques en vigueur sur d’autres types de cartes, comme Contrôle et Attaque. La première tactique à étudier est le positionnement. Il peut être difficile d’identifier les postes d’observation adéquats sur le moment, quand il y a une foule de facteurs à prendre en compte, alors je vais vous donner quelques astuces.

Observatoire : Gibraltar est le parfait exemple de carte où il est nécessaire de prendre de la hauteur. En attaque, l’idée sera d’utiliser les promontoires de l’équipe adverse contre elle, en vous mettant en place presque comme si vous étiez en défense sur une carte Attaque. En indiquant à vos héros à grande mobilité verticale de pousser le convoi pendant que vos DPS ou soutiens polyvalents lents et vulnérables se positionnent en hauteur, la défense aura plus de mal à arrêter le convoi tout en se protégeant des dégâts arrivant d’en haut.

On peut en voir une belle démonstration dans la vidéo ci-dessus, extraite du match New York Excelsior contre Dallas Fuel lors de l’étape 4 de la saison 2018 de l’Overwatch League. Avec deux minutes à jouer, Hae-Seong « Libero » Kim réussit un « Pick » sur la Fatale en défense, et Do-Hyeon « Pine » Kim en profite immédiatement pour s’installer sur les hauteurs désormais libres. À partir de là, c’est du gâteau. Pine finit par se faire abattre, mais il est trop tard pour Dallas : New York a déjà conforté son avancée en plaçant des menaces aux portes de réapparition de la défense.

L’environnement est très différent à la fin de Route 66. Si les deux premiers points sont connus pour leurs espaces ouverts et leurs possibilités de passer sur les flancs, le troisième et dernier point est quant à lui situé dans une zone bien plus restreinte. C’est là que les combos d’ultis puissantes entrent en jeu. Il peut être difficile de conclure une carte comme Route 66, en raison de l’avantage de réapparition dont profite la défense. Le champ de bataille compact peut donner lieu à des « Picks » inattendus, ce qui peut, en fin de compte, permettre à la défense de stabiliser le convoi et de gagner du temps. Pour les attaquants, la solution la plus simple pour contrer ceci sera d’éliminer l’équipe adverse d’un seul coup.

Ce n’est pas pour rien que les équipes professionnelles préfèrent utiliser l’Orbe à gravitons de Zarya et le Choc sismique de Reinhardt pour conclure une carte comme Route 66. Les goulets d’étranglement étroits sont un atout pour ces grosses ultis, et leur aptitude à éliminer la défense en quelques secondes (à la différence de la Rage primordiale de Winston, par exemple) en fait les capacités ultimes idéales pour boucler le combat sans avoir à se concentrer sur une cible ou à se positionner à la perfection.

Alors, la prochaine fois que vous vous retrouvez dans la dernière ligne droite d’une carte Escorte, n’oubliez pas : vous pouvez placer toute l’équipe sur le convoi, derrière le bouclier de Reinhardt… ou vous pouvez vous placer en hauteur et prendre l’avantage sur la défense, ou commencer à charger de puissantes combinaisons d’ultis.

Retrouvez Jonathan « Reinforce » Larsson sur Twitter et Twitch !